Tétraplégique, à cause de la maladie de Charcot depuis 5 ans, je vais accomplir mon rêve de gosse : traverser l’Atlantique pour un exploit solidaire !

UN EXPLOIT…

jean-160123-97

Après 5 ans de maladie, mon organisme s’est considérablement fragilisé et je n’ai pu sauver que mes mains de la paralysie (pour l’instant…) Tout changement d’habitude suppose un grand effort d’adaptation. Toute contrainte physique nouvelle a des répercussions multiples en terme de confort. L’immobilité prolongée a entraîné des complications  multiples : dermatologiques, squelettiques, urinaires, intestinales, respiratoires, musculaires…

Sur terre, ma vie est déjà difficile. Alors, sur l’eau durant 6 semaines avec une météo  imprévisible… vous imaginez ! C’est pourquoi je dois partir avec trois soignants afin de  m’assurer un quotidien le moins inconfortable possible et de faire face à toute mauvaise surprise quand nous serons à 1000 ou 2000 kilomètres de toute côte ! Du matériel technique et médical est évidemment nécessaire.

Le bateau doit aussi bénéficier d’un aménagement temporaire (nous devons le rendre dans son état d’origine à l’arrivée) : je logerai en effet dans le carré, les cabines étant inaccessibles pour moi !

…SOLIDAIRE !

Cet exploit pour lui-même n’aurait pas de sens pour moi. Je représente une communauté de personnes souffrantes et cet exploit se veut un cri d’espoir et d’alarme au service de cette communauté.

Conçu comme un exploit solidaire et une véritable expédition apprenante de 6 semaines sur les ressources infinies de l’être humain, cette traversée est totalement au profit de l’ARSLA, association nationale finançant la recherche et l’aide aux malades de la SLA depuis 30 ans (www.arsla.org), dont je suis vice ­président depuis 2013.

Avec ce défi, je veux montrer que rien n’est impossible et, avec vous, collecter des fonds pour la recherche ! »

Soutenez la recherche : http://bit.ly/2clFfxe